Les œuvres de Linda Bachammar Clerget présentées dans ce catalogue présentent des techniques mixtes. En fait, l'artiste essaie d'obtenir des effets chromatiques particuliers, qui pourraient difficilement être véhiculés en utilisant un seul type de pigments. Dans ses deux premières œuvres, Au loin et Ce nuage au-dessus de nos têtes, les effets de transparence des aquarelles sont la base idéale pour souligner la texture soignée des lignes obtenues grâce à l'utilisation habile et presque calligraphique de l'encre de Chine, qui fait clairement allusion à l'art japonais. Ce contraste chromatique crée la dialectique interne / externe, qui caractérise les deux œuvres, dont le thème commun est le désir de transcendance et d'harmonie. Elle ne peut se réaliser qu'à travers une relation de communion avec la nature, qui permet de dépasser les limites imposées par l'existence. Dans la première œuvre, un épais enchevêtrement de végétation encadre presque le paysage, ce qui empêche largement le spectateur de le voir. Dans le second travail, il semble qu'un gros nuage violet bloque tout éventuel saut vers le ciel. Finalement, cette situation de tension se termine par Je brûle, alors que l'artiste s'identifie à un arbre qui étend désespérément ses branches flamboyantes vers le ciel, dans un crescendo de tension dramatique, de bas en haut. Ceci est éminemment exprimé par l'explosion violente de couleur rouge profonde et substantielle, qui envahit progressivement la partie supérieure de la toile. Dans ce processus de spiritualisation progressive, qui de la vision primitive de la réalité va au cœur des choses, la représentation elle-même ne peut aboutir qu'à l'abstraction.

Cosimo Strazzeri

Critique d'art, essayiste, historien littéraire, curateur de l'exposition Kromatika