« Peindre l'infinie sensation
d'être en vie.»

Tout naturellement, des liens se sont formés dans ma peinture entre le monde animal, végétal, et humain. Mon travail tend à réunir, confronter ou harmoniser ces mondes.​ 


Je m’inspire à la fois de la réalité organique et des créations humaines. J’invente des mondes où je relie les écosystèmes, les mythes, l’architecture.

 

Ma peinture exprime l'interdépendance qu'il y a entre tous ces environnements. 
Mes recherches sont cycliques. Ce sont des boucles qui s’enchevêtrent et d’ou émergent des problématiques qui se relient entre elles dans le temps.​

Mes influences : la figuration narrative (Jacques Monory, Gilles Aillaud) l'art japonais : Kuniyoshi, l'impressionisme (Claude Monet, Anders Zorn) le pop art (Roy Lichtenstein), le fauvisme (Henri Matisse).

Linda Bachammar

Le draguon veille.jpg

© 2020 par Linda Bachammar